Le mariage en tenue traditionnelle, je valide !

Lorsque j’étais plus jeune, j’ai le souvenir que lors des mariages au Cameroun, le pagne était réservé essentiellement à la cérémonie traditionnelle, privée, en soirée et à l’abri des regards indiscrets.

Il était presque inconcevable pour une futur mariée digne de ce nom, de se présenter à la mairie, dans une tenue autre que son tailleur blanc et son bibi à voilette.

Depuis quelques années, la tenue traditionnelle s’invite et s’impose au grand jour, lors du Jour M (comprenez le Jour Mariage). Lors de la cérémonie civile, par exemple, nombreux sont désormais les couples qui font sensation en se parant, avec fierté, de leur plus beau gandoura pour ces messieurs et de leur plus magnifique boubou pour ces madames en devenir. Robe pagne bustier près du corps ou évasée, asymétrique ou droite, avec ou sans traîne…il n’y a plus de limite pour faire du pagne LA tenue idéale d’un mariage d’inspiration africain.

Eh oui, il en était temps. Pourquoi se contenter d’une seule robe blanche, lorsqu’une palette de couleurs, d’étoffes magnifiques s’offrent à nous ? Pourquoi ne pas faire honneur à la beauté de nos traditions lors d’un moment si important? En tous cas, le pagne fait son come back, et nos go sont sublimes.

 

 

 

Un mariage en pagne est beau, chic,  glamour.

Le footballeur Didier Drogba et son épouse Lala Diakité, en plus d’un mariage en blanc, ont célébré leur union en tenues traditionnelle bété (Côte d’ivoire) le 12 juin 2011 à Monaco. Ils étaient magnifiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pagne africaine s’invite jusque sur les pièces montées, miam wouah !

Les mariages d’inspiration africaine sont de plus en plus existants, au même titre que les mariages à l’atmosphère occidentale, orientale, asiatique et j’en passe.

Rajouter des pointes de tradition à un mariage, le rend encore plus chaleureux, plus inoubliable, unique.

Arrêtons donc d’avoir honte ou peur d’être ridicule en portant le pagne avant ou après la robe blanche de princesse,  qui symbolise dans l’imaginaire d’un grand nombre d’entre nous, le mariage “bien comme il faut”.

,